Szukaj

Wizyt
1605181

L'insurrection polonaise de 1861-1864

L'insurrection polonaise de 1861-1864 (appelée aussi insurrection de janvier) désigne les soulèvements qui ont eu lieu en Pologne et l'impitoyable répression de l'Empire russe.

Depuis la chute de Napoléon Ier, le territoire polonais était partagé entre la Russie, le royaume de Prusse et l'empire d'Autriche. De 1830 à 1831, l'insurrection de Novembre était suivie d'une guerre polono-russe. En 1846, la paysannerie polonaise a massacré de nombreux nobles en Galicie, et en 1848, de nombreux Polonais ont participé au Printemps des Peuples dans toute l'Europe. En 1861, d'importantes manifestations ont eu lieu à Varsovie.

En janvier 1863 a commencé une nouvelle insurrection polonaise dans la partie russe. Les libéraux de toute l'Europe ont applaudi ces « partisans de la liberté » dressés contre une        « tyrannie ». En janvier 1863, il y avait 100 000 soldats de l’armée russe dans le Royaume de Pologne. La mise en place de la conscription était boycottée et le 22 janvier était publié l’explosif manifeste du Comité central national des ‘’rouges’’, à partir duquel a émergé le Gouvernement Provisoire National, sous la direction de Stefan Bobrowski. Le décret du CCN libérait les serfs et promettait des terres aux engagés volontaires dans la lutte.

Planifiée par les rouges pour le printemps, l’insurrection a débuté plus tôt, sans préparation organisationnelle suffisante des insurgés, avec un manque cruel de moyen militaire, avec une direction divisée.

Le chancelier de la Prusse, Otto von Bismarck, a été opposé à la Pologne indépendante qui menacerait la Prusse. Malgré le soutien diplomatique du Royaume-Uni, l'insurrection a été vaincue et R. Traugutt, le dernier chef de la rébellion a été pendu en avril 1864.

Parmi les participants de l’insurrection de janvier il y avait quelques Français : François Rochebrune, Marie Antoinette Lix, Leon Young de Blankenheim, Bréschel, Hagen, A. Pager, Buffet, Joseph Ami, Emile Faucheux, Paul Ganier d’Abin.

Le commandant François Rochebrune, un ex- officier français, a créé les Zouaves de la mort . 

Les soldats de cette unité polonaise avaient prêté serment de "vaincre ou périr ". 

Ils portaient un uniforme noir avec une grande croix blanche et, étaient coiffés d'un fez rouge.

Ils ont combattus pour la première fois à la bataille de Miechów le 17 février 1863. 

Les commandants du régiment étaient : 

Colonel François Rochebrune 

Lieutenant Comte Wojciech Komorowski 

Lieutenant Tytus O'Brien de Lacy 

Lieutenant Antoni Wojcicki 

Lieutenant Tenente Bella. 

 

SFbBox by afl odds
Copyright